Notariat et souveraineté numérique : quels enjeux ?

Pour les pays d’Union européenne, la souveraineté numérique est un enjeu central qui ressort des législations telles que le RGPD ou les futurs Digital Market Act et Digital Services Act. Mais la réalité du marché, dominé par l’offre américaine et chinoise, est toute autre. Pour autant, le notariat français a su se doter d’outils permettant la meilleure protection possible des données traitées par la profession.

La protection des données est avant tout une question de cybersécurité. Les notaires doivent stocker une multitude de données sensibles et la problématique du lieu de ce stockage est aujourd’hui capitale.

Tous les acteurs économiques y compris les notaires s’interrogent sur les moyens de ne plus dépendre de solutions abritées à l’étranger.

Quels sont les enjeux de la souveraineté numérique dans le notariat ? Comment doit-elle être appréhendée pour ne rien laisser de côté ?

Pour le savoir, lisez l’intégralité de l’article sur la souveraineté numérique dans notre numéro Spécial installation & développement du Journal du Village des Notaires, p. 16-17, accessible en cliquant sur l’image ci-dessous :

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :