Immobilier Ile-de-France : en octobre 2021, un plateau à haut niveau côtés volumes et prix.

Les notaires du Grand Paris ont publié leur note de conjoncture immobilière pour octobre 2021. L’activité dans toute l’Ile-de-France se consolide dans des hauteurs notables que ce soit pour les volumes de ventes et les prix.

Un mois d’octobre 2021 [1] un peu décevant par-rapport à l’année 2020 mais qui affiche des performances supérieures sur la période août-octobre des 10 dernières années. Paris tire son épingle du jeu et affiche des ventes en hausse de 13% par rapport à la même période en 2020 ; alors que les volumes de ventes fléchissent pour les appartements de 7% en Petite Couronne et augmentent très légèrement en Grande Couronne (+2%). A l’inverse pour la maison, le nombre de ventes est pratiquement stable en Petite Couronne, mais il diminue de 9% en Grande Couronne.

Côté prix, en IDF, la hausse est de 3,3 % avec, dans le détail, pour les appartements une hausse plus modérée (4% en Petite Couronne et de 5,4% en Grande Couronne) que pour les maisons (+6,9% en un an) qui ont bénéficié d’un effet de report de la demande des acquéreurs vers plus d’espace et de verdure. A Paris, la variation trimestrielle serait de -1,1%, mais la variation annuelle limitée à -0,6%. Au fil des mois, les valeurs continuent donc de stagner et d’osciller entre 10 600 et 10 800 euros le m2. Les notaires avancent la saisonnalité pour expliquer cette dynamique francilienne.

La note de conjoncture est à retrouver en intégralité ici.

Simon Brenot
Rédaction du Village des notaires


Notes

[1Les statistiques sont calculées sur les ventes observées sur 3 mois (octobre correspond à la période allant de août à octobre.

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :