Poster un message

En réponse à l'article :

18 mai 2015, 10:51

Le phénomène s’applique également dans le domaine juridique. A force de multiplier les textes, de légiférer à toutes les échelles et dans tous les domaines, les compétences s’enchevêtrent et l’accès au droit du justiciable se fait plus ardu. Or, pour reprendre la formule du Conseil d’Etat, « les normes édictées doivent être claires et intelligibles, et ne pas être soumises, dans le temps, à des variations trop fréquentes, ni surtout imprévisibles » [1]. Souvenons-nous que notre régime juridique est un des plus (...)

[1Rapport public du Conseil d’Etat, Sécurité juridique et complexité du droit, 2006

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Ajoutez votre commentaire ici

Qui êtes-vous ?