Poster un message

En réponse à l'article :

25 mars, 09:00

En novembre 2018, le quinquennat d’Emmanuel Macron est marqué par l’écroulement des immeubles de la rue d’Aubagne à Marseille. Au moins 4500 Marseillais habitant dans 578 immeubles considérés dangereux sont évacués par la municipalité dans les mois qui suivent. Un évènement qui témoigne tragiquement de l’état de l’habitat indigne en France dénoncé par plusieurs associations et qui, selon le rapport de la Fondation Abbé Pierre, « a constitué un électrochoc dans la conscience collective » en appelant le (...)

[1L. n° 90-449, 31 mai 1990 visant à la mise en oeuvre du droit au logement

[2C. just. fin., art. L. 111-3 et R. 143-11 ; C. comptes, réf., 9 juin 2021, n° S2021-1199

[3L. n° 2014-366, 24 mars 2014, pour l’accès au logement et un urbanisme rénové

[4L. n° 2018-1021, 23 nov. 2018, portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Ajoutez votre commentaire ici

Qui êtes-vous ?