Vulnérabilité et protection juridique : la tutelle familiale vue par les Français

Le 30 juin 2022, l’association France TUTELLE a publié les résultats de son deuxième baromètre 2021, intitulé « Regard(s) des Français sur la vulnérabilité et la protection juridique de leur proche ». 1000 d’entre eux ont ainsi été interrogées sur leur éventuel rôle de futur tuteur familial et sur les modalités de cette mesure de protection [1].

Ce baromètre témoigne de l’appréhension par les Français des problématiques liées à leur propre vulnérabilité et à celle de leurs proches, en s’intéressant tout particulièrement à l’exercice de la protection par les proches aidants. Après un premier volet révélé en octobre 2021, le second a été dévoilé.

On y apprend notamment que :

  • 91 % des Français sont favorables à l’exercice de la tutelle par un membre de la famille ;
  • 66 % sont ouverts à une tutelle « hybride », partagée entre le famille et un professionnel la tutelle ;
  • si une large majorité pense que rémunérer le tuteur familial n’est pas justifié, elle juge que l’État devrait accorder une allocation à ce titre ;
  • engager sa responsabilité dans cette tâche est la principale crainte des interrogés ;
  • 81 % estiment nécessaire de bénéficier d’un conseil sur le sujet.

Les résultats sont consultables dans leur entier sur le site de France TUTELLE.


Notes

[1Enquête menée par l’Institut d’Études OPSIO en mai 2021 sur un échantillon de 1 000 personnes avec le soutien de Covéa Partenaire Mécène de l’association France TUTELLE.

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :