Édito

Ainsi que le soulignait un rapport récent, l’écosystème numérique notarial et la culture numérique du notariat comportent de nombreuses spécificités. Ces originalités sont naturellement liées aux statut et fonctions mêmes du notaire, à la fois professionnel libéral et officier public délégataire de puissance publique.

Elles résultent également de l’émergence d’un « écosystème de type féodal, ayant le CSN pour seigneur », dont résultent des relations de la profession avec les entreprises de services du numérique dans des rapports de vassalité ; un système de régulation entre synergie et contrôle en vue de préserver l’indépendance numérique de la profession.

Elles révèlent enfin une disparité des pratiques et des possibilités, notamment financières, d’investissement dans les outils techniques et solutions technologiques, avec, in fine, l’émergence d’un « notariat numérique à deux vitesses ».

Quoi qu’il en soit, le notariat est indéniablement un « acteur des révolutions numériques » et la profession fait montre, à plusieurs niveaux, d’une grande réactivité face aux multiples enjeux liés au développement du numérique. Les outils du « notaire augmenté », la fabrique du « cyber-notaire » et l’émergence d’un modèle-type de « cyber-office » sont autant de concepts en passe de devenir réalité. Bien loin il est vrai de l’« image balzacienne », si ce n’est poussiéreuse, que d’aucuns persistent à associer à la profession.

C’est en réalité, et peut-être surtout, à une utilisation réfléchie de la « matière numérique », par les parties prenantes d’un écosystème porteur de valeurs et vecteur de confiance, que nous souhaitons aujourd’hui nous associer. Sans diabolisation, ni idéalisation à outrance du numérique, ce numéro du Journal du Village des Notaires se place à mi-chemin entre risques et opportunités pour l’« homo digitalis », pour le « notarius digitalis » devrions-nous peut-être plutôt évoquer ?

A. Dorange
Responsable éditoriale presse LEGI TEAM

Au sommaire de ce numéro

ACTUALITÉS
La recherche d’héritiers à l’ère numérique

ENQUÊTE
Entre zéro papier et sobriété numérique, quelles directions pour le notariat ?

MANAGEMENT
Fraude au RIB des notaires : comment l’éviter ?

NUMÉRIQUE
La blockchain notariale : une alliée de poids pour la sécurisation des actes

ASSOCIATIONS
Le quotidien des plus vulnérables ne cesse de préoccuper les associations

HABITAT
Pourquoi un bureau connecté et comment passer au « smart office » ?

PATRIMOINE
La transmission entre vifs des actifs cryptographiques

COMMUNICATION
Les Notaires et leurs outils de simulation en ligne

ZOOM SUR...
Découvrir l’Europe en voilier

NOS RECOMMANDATIONS
- Revue du Web
- (Rétro-)actualité de la profession

Vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro au format PDF ici...

... ou le consulter en ligne en cliquant sur l’image ci-dessous :

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :