Métiers du notariat et alternance

En cette période de choix d’orientation dans leurs études supérieures, les étudiants intéressés par le droit ont la possibilité de s’engager dans la voie des métiers du notariat, qui misent sur une offre de formation en alternance pour une immersion directe des notaires et collaborateurs en herbe dans le quotidien de la pratique notariale.

Le notariat recrute aujourd’hui activement et ce à des postes très variés (notaire, bien sûr, mais aussi collaborateur, rédacteur d’actes, comptable, formaliste, négociateur immobilier, juriste, etc.). Nous vous éclairions récemment sur les différents métiers au sein des offices notariaux.

Or la poursuite d’études dans le secteur notarial offre aux étudiants l’avantage d’être tout particulièrement tourné vers la pratique en leur permettant de mettre très tôt le pied à l’étrier de l’entreprise. Une formation sur le terrain très appréciée par les étudiants en droit. Retrouvez à ce propos la synthèse des parcours menant aux métiers du droit sur le Village de la Justice.

Déjà, au niveau Bac +2, les BTS préparant aux métiers du notariat se déroulent pour la plupart en apprentissage au sein d’études de notaires. Les licences professionnelles au même intitulé (niveau Bac +3) suivent ce modèle et ne cessent de se multiplier avec le concours des Instituts Nationaux des Formations Notariales (INFN).

Preuve en est l’ouverture pour la rentrée universitaire prochaine, en septembre 2022, de deux nouvelles licences « Métiers du notariat » en alternance. L’une fait en effet son apparition à Bourges en partenariat avec Conseil régional des notaires de la Cour d’appel de la ville tandis que l’autre est mise en place sur le site de Périgueux de l’Université de Bordeaux en s’assurant le soutien du CRIDON Sud-Ouest.

Ce type de formation se déroule ainsi selon un rythme qui alterne entre des journées d’enseignements théoriques et des journées où l’étudiant apprenti travaille au contact direct des professionnels au sein d’un office notarial. Au programme, donc : droit civil, droit de l’immobilier ou encore droit des affaires sur les bancs universitaires et pratique notariale dans un contexte purement professionnel.

Les candidatures aux licences professionnelles sont ouvertes aux titulaires d’un BTS Notariat, d’un DUT Carrières Juridiques ou d’une Licence 2 en droit. À noter que certaines de ces formations sont gratuites pour les étudiants recrutés dans leurs rangs puisque les employeurs accueillant les alternants au titre du contrat d’apprentissage prennent parfois en charge les frais de scolarité.

Pour rappel, l’obtention d’une licence professionnelle « Métiers du notariat » donne accès aux Masters de droit notarial et permet de prétendre au Diplôme des métiers du notariat pour ensuite embrasser la profession de notaire au terme d’une période d’exercice professionnel éprouvée.

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :