Les Français en quête de conseil pour protéger leur patrimoine

Une récente étude de MIS Group pour Patrimonia [1] révèle que la conjoncture actuelle préoccupe les Français, dont près de la moitié envisage de prendre conseil auprès des professionnels de la gestion du patrimoine (notaires, CGP, experts-comptables, family offices ou encore courtiers) afin de se prémunir contre les conséquences de l’inflation.

La majorité des Français s’inquiète de l’impact que l’inflation et le contexte géopolitique pourraient avoir sur son patrimoine et craint une nouvelle crise économique et financière à l’image des krachs de 2000 et de 2008.

Dans ce contexte, ils songent de plus en plus à se rapprocher de professionnels pour protéger leur patrimoine :

  • 47 % déclarent en effet vouloir se faire aider en la matière par un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) ou un banquier ;
  • 22 % d’entre eux considérant leur conseil comme « une aide précieuse ».

Néanmoins, nombreux sont ceux qui restent méfiants à l’égard de tels professionnels et hésitent à pousser les portes des spécialistes de la gestion patrimoniale :

  • 52 % sont réticents devant cette démarche ;
  • dont 42 % qui invoquent le manque de confiance ;
  • et 34 % qui considèrent ces services comme n’étant pas adaptés à leurs besoins.

Une invitation pour les professionnels du patrimoine, au rang desquels les notaires, CGP, gérants privés, avocats, courtiers, family officers et experts-comptables, à démystifier le conseil en gestion patrimoniale pour élargir l’accès à ce type de services adaptables à tous.

Consultez l’intégralité de l’étude publiée le 20 juin 2022 ici.

Rédaction du Village des Notaires


Notes

[1Sondage MIS Groupe pour Patrimonia, administré en ligne en mai 2022, auprès d’un panel de 1000 Français, âgés de 25 à 60 ans, représentatifs de la population en termes de genre, âge, CSP et région.

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :