Poster un message

En réponse à l'article :

3 avril, 08:00

Cette thématique de l’international répond à un besoin qui se fait de plus en plus présent au sein des études notariales. Un changement dû notamment aux évolutions que connaissent les citoyens français. On compte par exemple 2,5 millions de Français vivant à l’étranger et des mariages mixtes en augmentation constante. 28 millions de personnes seraient ainsi concernées par cette internationalisation des rapports privés - et donc juridique. « La mondialisation et la globalisation sont là, et on le ressent (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Ajoutez votre commentaire ici

Qui êtes-vous ?