Poster un message

En réponse à l'article :

7 juin 2018, 08:00

Les actes notariés qui impliquent des personnes étrangères sont de plus en plus nombreux, et la tendance va en s’accentuant : des successions où l’un des parents est étranger, des unions entre français et étrangers, des transactions immobilières où l’une ou même les deux parties ne sont pas françaises. Le choix de recourir à un service de traduction est parfois évident, lorsque les personnes parlent peu ou pas français, mais la situation est parfois plus ambiguë : « Vous pouvez avoir des personnes (...)

[1Si vous payez des cacahuètes, vous aurez du travail de singe

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Ajoutez votre commentaire ici

Qui êtes-vous ?