Poster un message

En réponse à l'article :

10 juin 2014, 09:00

Venant le plus souvent en complément d’une banque (financeur traditionnel) qui consent un prêt, le capital-risqueur prend une participation dans le capital de la société, ou du holding, et y joue un rôle dans la gestion et/ou le contrôle. Le capital-risqueur n’a pas vocation à demeurer associé : les modalités de sa sortie sont organisées dès son entrée dans le capital. Intérêt et limites du recours au capital-risque Renforcer les fonds propres Le recours au capital-risque permet d’abord de réaliser (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Ajoutez votre commentaire ici

Qui êtes-vous ?