Poster un message

En réponse à l'article :

11 février, 09:00

David Ambrosiano : « L’un des axes prioritaires de mon mandat est notre relation à l’État. Je vais donc œuvrer pour une relation stabilisée et constructive. Mes deux prédécesseurs ont su renouer un dialogue et je souhaite poursuivre dans cette même direction, en favorisant des échanges marqués par la sincérité et un respect réciproque qui puisse rendre cette relation utile. La page de la loi croissance est désormais tournée et nous devons réfléchir, avec les pouvoirs publics, à des axes d’améliorations. (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Ajoutez votre commentaire ici

Qui êtes-vous ?