Un guide pratique pour aider les notaires face aux citoyens en situation de handicap cognitif.

A l’occasion de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, dimanche 21 septembre, la Fondation Médéric Alzheimer a réalisé, en partenariat avec le Conseil Supérieur du Notariat, une brochure intitulée « Le notaire face aux citoyens en situation de handicap cognitif ».
Cette brochure propose des repères conceptuels et des conseils pratiques afin d’aider les notaires à communiquer avec les personnes en situation de handicap cognitif.
Elle est en ligne sur le site de la Fondation Médéric Alzheimer et sur l’intranet du Conseil Supérieur du Notariat : http://www.fondation-mederic-alzheimer.org/Nos-Travaux/Nos-recherches

Fabrice Gzil, philosophe, éthicien et responsable du Pôle Etudes et Recherche de la Fondation Médéric Alzheimer, présentera le résultat de cette réflexion et cette brochure lors des Journées notariales du patrimoine organisées par le Conseil Supérieur du Notariat et l’Université Paris-Dauphine le 22 septembre 2014, dans les locaux de l’Université Paris-Dauphine.

De nombreuses professions rencontrent des problèmes complexes lorsqu’elles sont confrontées à des clients dont les capacités cognitives sont fragilisées : d’un côté, il est important que les professionnels sachent repérer et tenir compte des difficultés que rencontrent certains de leurs clients ; mais d’un autre côté, il est important que les personnes en situation de handicap cognitif ne soient pas discriminées et puissent continuer à exercer leurs droits dans la mesure de leurs capacités.

La Fondation Médéric Alzheimer, consciente de ces difficultés, souhaite aider les différentes professions à aborder ces situations complexes.
Dans cette optique, elle a réalisé – en partenariat avec le Conseil Supérieur du Notariat – une brochure proposant des repères conceptuels et des conseils pratiques afin d’aider les notaires à communiquer avec les personnes en situation de handicap cognitif.

Aujourd’hui, la maladie d’Alzheimer touche 850 000 personnes en France. Mais au-delà des personnes malades, c’est tout leur entourage qui est impliqué. On estime ainsi à 3 millions le nombre de personnes concernées indirectement par cette maladie. La maladie d’Alzheimer isole ceux qui en sont atteints et leurs proches.

A propos de la fondation Médéric Alzheimer
Créée il y a 15 ans, la Fondation Médéric Alzheimer est la première fondation reconnue d’utilité publique entièrement consacrée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. La Fondation Médéric Alzheimer développe une vision globale de la maladie et met en œuvre une approche pluridisciplinaire et décloisonnée des différents champs : biomédical, médico-social, juridique, économique, éthique… permettant d’appréhender ainsi la maladie dans toutes ses dimensions, en France et à l’international. Elle allie des expertises scientifiques à la conduite d’expérimentations-terrain innovantes. Ses missions sont de faire progresser l’état des connaissances sur la maladie et ses conséquences, en développant la recherche en sciences humaines et sociales, aider à mieux vivre avec la maladie et retarder le plus possible la perte d’autonomie grâce à un meilleur accompagnement, et soutenir les professionnels et les bénévoles pour améliorer et faire connaître leurs pratiques. La Fondation Médéric Alzheimer a soutenu, depuis 1999, plus de 400 projets d’initiatives locales et 120 projets de recherche, dont 36 bourses doctorales.

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :