Tribunal correctionnel de Troyes le 21 juin - Enfance et Partage renonce à sa constitution de partie civile. Communiqué de l’association

Face à la léthargie de la justice dans le cadre de l’instruction d’un dossier de pédophilie, l’association Enfance et Partage se retire du procès pour exprimer son indignation.

Le 21 juin prochain se tiendra au Tribunal correctionnel de TROYES le procès de 13 personnes poursuivies pour des faits de détention et de diffusion d’images pédopornographiques sur Internet.

L’association Enfance et Partage renoncera à sa constitution de partie civile et refusera de participer à ce procès. Elle veut ainsi exprimer son indignation face au traitement judiciaire de ce dossier, qui conduit 13 personnes à comparaître – après 12 ans d’instruction - alors que 37 des 67 interpellés avaient reconnu les faits lors d’un coup de filet en 2001.

L’association dénonce une léthargie qui prive aujourd’hui de tout sens un tel procès. Elle rappelle que le recel et la diffusion d’images à caractère pédopornographiques ne sont pas des infractions virtuelles, pas plus que ne le sont les enfants victimes représentés sur ces images, et que ces délits peuvent être le fait d’individus extrêmement dangereux, comme il a été tristement démontré par une actualité récente.

A propos d’Enfance et Partage

Depuis plus de 30 ans, Enfance et Partage, association reconnue d’utilité publique, se bat pour la reconnaissance, la promotion et la défense des droits de l’enfant, en France et dans le monde. L’association lutte pour protéger et défendre les enfants contre toutes les formes de maltraitance, qu’elles soient physiques, psychologiques ou sexuelles.

Les principales missions de l’association s’articulent autour de la prévention, de l’écoute, du conseil et du soutien aux enfants victimes : accompagnement psychologique, aide juridique, constitution de partie civile à leurs côtés, administrateurs ad hoc. Depuis février 2008, l’association propose Allo Parents Bébé 0800 00 3456, le premier Numéro Vert de soutien à la parentalité.

Enfance et Partage est présente sur une grande partie du territoire à travers 27 comités départementaux et compte 400 bénévoles et salariés.

La marraine de l’association est la comédienne Clémence Poésy.

http://www.enfance-et-partage.org/

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :