[Direct depuis #CongresNotaires] Rencontre avec L’Atelier du Courrier au Congrès des Notaires.

Hélène Jerbillet et Laurent Lachaud de L’Atelier du Courrier vous attendent au stand 81 pour vous présenter leurs solutions pour optimiser la gestion de votre courrier.

Présentez-nous votre entreprise en une phrase.
Nous sommes une entreprise adaptée spécialiste du traitement du courrier professionnel avec un objectif d’économie pour nos clients.

Qu’est-ce qui vous différencie des autres sociétés de traitement de courrier ?
Là où nous passons, la dépense liée à la gestion du courrier baisse en général de 30%. Nous mutualisons le courrier d’un grand nombre de clients, ce qui permet d’obtenir le tarif industriel, et ce pour chaque catégorie de courrier.
Nous proposons aussi un service d’externalisation du courrier ou courrier hybride qui comprend l’externalisation pure (personnalisation, impression, mise sous pli).
Nous sommes aussi un opérateur postal agréé par l’ARCEP pour distribuer du courrier localement.
Enfin parce que nous sommes aussi une entreprise adaptée, travailler avec nous c’est aussi un engagement social et solidaire. En effet, toutes nos prestations sont éligibles à la législation sur la collecte des Unités Bénéficiaires ouvrant droit à un allègement de la contribution AGEFIPH.

Quels sont les services spécifiques que vous proposez aux notaires ?
Nous leur proposons une offre globale “Solidoc Notaires”. Elle n’est pour l’instant disponible qu’en Ile de France, mais nous avons pour ambition de la déployer sur les Hauts de France cette année.
Ce service comprend l’expédition de toutes les catégories de courrier, qu’il s’agisse de lettres simples ou de courriers avec accusé de réception (ayant donc la même valeur juridique qu’un recommandé de La Poste). C’est un service quotidien qui englobe toute la gestion du courrier (collecte, tri, affranchissement, distribution…).
Nous proposons donc aux notaires de réaliser 3 niveaux d’économies : suppression de la machine à affranchir et réduction de la dépense d’affranchissement (jusqu’à 30% par an) et sur la collecte des Unités Bénéficiaires.
Parce que notre service ne nécessite aucun investissement de nos clients, l’optimisation est perceptible immédiatement.

Vous êtes présents sur le Congrès des Notaires pour la première fois cette année, quelles sont vos attentes vis-à-vis de cet événement ?
Nous espérons rencontrer des notaires, bien sûr, pour leur faire comprendre que leur courrier est une ressource qu’il peuvent mettre au service de leurs études tout en participant à une action solidaire de retour à l’emploi pour des personnes en situation de handicap.

Pour en savoir plus sur L’Atelier du Courrier : www.atelierducourrier.fr

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :