Recruter pour les notaires

Les études notariales ont des attentes et des exigences pour leurs recrutements : bien les connaître, bien les comprendre aussi, permet de sélectionner les meilleurs profils et de les faire coïncider avec les spécificités de chaque étude.
Quand l’un rencontre l’autre, c’est un motif de satisfaction mutuelle Client / Candidat ; c’est également à moyen terme le succès d’une collaboration durable qu’il faut savoir détecter.
Face à un marché du travail tendu par le décalage Offre / Demande, transformé par le changement des mentalités et révolutionné par les nouvelles technologies de l’information, la division « notariale » de AIMS International France apporte sa connaissance des métiers du notariat, sa capacité de recherche et d’évaluation des candidats, de conseil réactif, avisé et personnalisé (la simple publication d’une annonce sur site Web ou presse spécialisée ne suffit plus, même si cela reste encore un moyen incontournable).
Nous sommes constamment en activité pour aider à la mise en place d’associés, de notaires salariés, de notaires assistants, de stagiaires, de clercs (habilités ou non), de formalistes, de caissier, d’assistant(es) …

Le constat actuel :
La tendance du marché

Il y a 3 ans, les postes de formaliste étaient difficiles à pourvoir, de même que les caissiers - taxateurs. Aujourd’hui, ce sont les candidats avec une expérience en immobilier complexe et au salaire abordable qui sont rares sur le marché.
Le turn-over semble beaucoup plus important à Paris - RP qu’en province. Les candidats ont pris l’habitude de changer pour simplement effectuer un gap de salaire.
La pénurie de candidats varie donc avec l’évolution du marché.
Ensuite de nombreux critères entrent en jeu : taille de l’étude, renommée, localisation, nombre d’années d’expérience, salaire, personnalité.
Une double compétence voire triple est souvent exigée, que ce soit dans les domaines juridiques, fiscaux, gestion de patrimoine ou linguistiques. Même si nous disposons aujourd’hui d’un fichier conséquent de candidats bilingues, il n’est pas rare qu’une étude du sud-est de la France nous demande, par exemple, un candidat parlant non seulement l’anglais mais aussi le russe.

Nos techniques d’accompagnement :

- Des candidats :
Contrairement à d’autres professions, les candidats ne savent pas toujours se présenter, rédiger un CV, ou parler de leur profil. Nous les accompagnons donc en amont, car « ils n’auront pas de deuxième chance pour faire une première bonne impression ».
Nous les accompagnons également pendant leur phase d’intégration, car changer d’étude notariale n’est pas toujours facile.

- Des études notariales :
De plus en plus d’études souhaitent utiliser notre conseil pour accompagner leurs salariés, évaluer leur motivation et anticiper leur avenir professionnel.
En effet, après plusieurs années d’expérience, l’étude n’est pas toujours en mesure de pouvoir proposer une évolution, voire une association.

Le recrutement de demain
Notre rôle, un accompagnement évolutif :

- Face à la pyramide des âges vieillissante, de nombreux candidats se positionnent en « attente » de perspective d’association, nous les aidons à anticiper leurs besoins et dans leur recherche d’association.
- Face à l’évolution de l’informatique, nous recherchons les candidats qui maîtrisent telle ou telle autre technologie.
- Face à TéléAct, nous pouvons accompagner le repositionnement de certains candidats réfractaires ou inquiets.
- Face aux réformes législatives susceptibles d’induire des changements d’organisation, nous dialoguons avec les candidats (nous avons reçu beaucoup de CV de clercs ou d’assistantes suite à la dernière réforme sur les successions).
- Face à la chambre des Notaires, nous sommes un partenaire potentiel légitime et efficace pour tous les métiers du Notariat.
- Face au rôle de la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité), nous informons nos clients sur les risques encourus par tout employeur en cas de discrimination à l’embauche.
- Face à la chambre des Notaires, nous pourrions être un partenaire efficace pour tous les métiers du Notariat.

De nouveaux métiers au sein des études notariales

Alors qu’il était d’usage que les notaires associés recrutent par eux même leur personnel, nous assistons depuis peu à une demande accrue de missions de recrutement de spécialistes RH pour les études de plus de 30 personnes. Il est vrai qu’il est de plus en plus difficile de gérer son personnel, la paie, la formation, les congés, les mutations internes, le turn-over…Ces missions étaient jusque là souvent confiées au comptable de l’étude.
Comme les grands cabinets d’avocats, et les études notariales de plus de 50 personnes, de plus en plus d’offices envisagent la création d’un poste de DRH ou de secrétaire général. Ce poste très large peut couvrir les domaines suivants : la démarche qualité, la gestion de l’informatique, les moyens généraux, la comptabilité, la trésorerie, la communication interne/externe, les liens avec les organismes extérieurs, …. et les Ressources Humaines (recrutement, management, formation, mobilité interne, politique de rémunération, primes, séminaires…).

Le recrutement n’est pas seulement une question de diplômes et de compétences techniques. Détecter les potentiels, les personnalités adaptées à chaque étude, les motivations relève de nos compétences. Recruter est devenu plus compliqué, il faut savoir y apporter une réponse professionnelle.
C’est là notre métier.

Florence SEGUIN
Consultante recrutement
AIMS International France

Paru dans "La Revue des Notaires"

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :