Notaires : tous unis mais pas tous d’accord !

Le mouvement lancé il y a maintenant 3 semaines a permis de révéler une capacité de mobilisation et de communication sans précédent dans la profession notariale.

JPEG - 11.8 ko
Les notaires ont communiqués sur tous les supports, presse, internet, affiches...

La manifestation qui a eu lieu le 17 septembre 2014 à Paris était organisée tel un grand meeting politique, ne laissant rien au hasard.

Pleine page de publicité dans les grands quotidiens, banderoles et tee-shirts soigneusement préparés, écrans géants, musique, tout était orchestrée pour faire entendre la voix du notariat haut et fort.

C’est que les notaires ont eu peur de voir leur monopole disparaître et leur personnel de perdre leur emploi. Ce sont ainsi environ 20000 personnes venues des 4 coins de la France qui se sont réunies Place de la république.

Pourtant, derrière cette profession aux apparences unies se cachent de nombreux désaccords entre les notaires eux-mêmes, entre le personnel de ces derniers et enfin entre les notaires et leur personnel. Les discussions animées suscitées par la publication de l’article « Les notaires passent à l’offensive contre la réforme des professions réglementées » sur le Village de la justice en témoignent pleinement. Libre installation, conditions de travail et rémunération sont autant de sujets qui suscitent des points de vue radicalement différents.

Malgré ces points de clivage, les notaires obtiennent gain de cause puisque le Ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, entend désormais mener la réforme des professions réglementées dans la concertation, ce qui laissera à chacun le temps de s’exprimer et de faire des propositions.

Cependant, le projet de libéralisation de la profession notariale et la mobilisation qu’il provoque, laisse place à des critiques plus profondes sur la société française, taxée de défendre les intérêts particuliers sans jamais vouloir évoluer.

PNG - 96.8 ko
Une page de publicité insérée dans les grands médias.
Partager cet article sur vos réseaux sociaux :