Notaires : pourquoi et comment bien gérer sa e-reputation ? On vous guide !

La communication notariale est régie par des principes édictés par les institutions représentatives (chambres départementales ou encore Conseil supérieur du notariat) et repose sur cinq principes : la dignité, la loyauté, la confraternité, la délicatesse ; l’impartialité ou l’objectivité ; l’utilité pour le public ; la cohérence ; l’utilité pour l’ensemble de la profession. [1]

Pour toute entreprise, la communication est un levier de croissance à ne pas négliger, d’autant plus que l’environnement numérique est en perpétuelle expansion. Il en va de même pour le notaire, qui voit en plus une multiplication des acteurs dans ses périmètres d’activité immédiats et donc une hausse de la concurrence. [2]

Pour assurer leur survie, en tant que chefs d’entreprise, ils doivent donc communiquer, plus et mieux, sur leur savoir-faire à destination à la fois de leurs clients et de ceux à la recherche d’une expertise telle que la leur.

Parmi les canaux de communication à privilégier, se trouve celui de la présence numérique. Communiquer sur internet est devenu incontournable pour se faire connaître et pour finalement améliorer sa relation-client. L’activité sur internet, c’est-à-dire l’ensemble des informations professionnelles et personnelles présentes en ligne, construit une e-reputation. Celle-ci d’une part, ne dépend pas que du professionnel, et d’autre part est gérée par les moteurs de recherche grâce aux différents mécanismes permettant d’accroître ou de réduire la visibilité d’un résultat.

Pour cette dernière, il est possible, et même recommandé, de mettre en place une véritable stratégie afin de s’assurer un taux de satisfaction le plus élevé possible, en accord avec sa pratique professionnelle. Jordan Belgrave vous explique tout dans son article, Comment avoir la meilleure e-reputation possible ? Journal du Village des notaires n°88, p.44.

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :