Location de vacances mode d’emploi.

C’est maintenant qu’il faut rechercher la location de la villa de rêve qui abritera vos vacances d’été.

Il y a ceux qui aiment les vacances « en tribu » avec une foule d’amis ou de parents, et ceux qui aiment bien, tout simplement, transporter en vacances, en même temps que les bagages, les habitudes de « la maison ». Pour différents qu’ils soient, ces deux profils de vacanciers optent le plus souvent pour la location saisonnière. Aux premiers les grandes villas où chacun peut conserver un minimum d’indépendance, aux autres les maisons ou les appartements proportionnels aux besoins réels de la famille.

Rapportées à un budget par personne, la location est souvent plus avantageuse que la solution de l’hébergement en hôtel. Il n’y a pas d’obligation de prendre au moins un repas en restauration et les contraintes horaires n’existent pas non plus. Se grouper pour louer permet en outre d’avoir le plus souvent accès à des villas lointaines, vers des destinations ensoleillées, offrant aussi des prestations supérieures à celles que peut s’offrir un couple.

Les sites d’annonces sur Internet, les revues et magazines, les journaux d’annonces entre particuliers, l’offre à la location est très vaste. Comme souvent en de tels cas, il y a là le meilleur comme le pire et il est bien difficile à un non spécialiste de faire un tri opportun entre les arnaques et les annonces sérieuses. Quelle que soit la destination choisie, il faut s’entourer de quelques précautions élémentaires. La plus rassurante serait de pouvoir visiter la location avant de la louer. Au sens réel du terme, la visite virtuelle sur Internet n’est pas toujours un facteur objectif de choix car il est aisé de dissimuler tel ou tel environnement défavorable.

Mais, en règle générale, il convient de ne jamais s’y prendre à la dernière minute. D’abord pour être sûr d’avoir le choix entre différentes locations. En toute fin, on peut avoir accès à une bonne affaire dont les locataires ont du se désister pour une raison valable mais on peut aussi se retrouver face à une offre qui n’a pas su trouver preneur et là, gare aux mauvaises surprises. Les annonces ont leur langage qui est là pour séduire. Le mieux est de s’assurer de la réalité de la situation par rapport à la plage, aux commerces ou transports par exemple en téléphonant à une agence, à un commerçant situé à proximité. La situation de la résidence de vacances est en effet, bien souvent, l’élément déterminant de la réussite du séjour. Une maison confortable posée à côté d’une discothèque n’est pas vraiment l’endroit où l’on a envie de passer quatre ou cinq semaines. Autres questions à poser systématiquement auprès du loueur, particulier ou agence : s’il s’agit d’un appartement, à quel étage est-il situé ? Peut-on y accéder par un ascenseur ? S’il s’agit d’une maison, il faut demander si l’usage d’un jardin privatif y est attaché, s’il existe un droit de passage ou toute autre servitude que le locataire devra respecter. Concernant la partie habitable en elle-même, la mention du nombre de pièces n’est évidemment pas suffisante. La surface habitable est beaucoup plus significative, il vous faut aussi savoir s’il existe des dépendances. Et si vous en aurez l’usage. Le nombre de couchages pièce par pièce est également une donnée pratique essentielle surtout si vous emmenez en vacances quelques enfants. Ne pas oublier le côté pratique du séjour. On est là dans le domaine du nombre de couverts, dans celui aussi de l’équipement électroménager ; Il n’est pas inutile de vous faire adresser un état précis de l’inventaire de ces équipements que, de toute façon, on doit vous communiquer à votre entré dans les lieux.

Au titre de l’aspect financier des choses, la proposition de location qui vous est faite doit dire si le prix est « toutes charges comprises », ou si celles-ci vous seront facturées en plus (électricité, gaz, butane eau etc.). Ne versez pas d’argent plus de six mois avant le début de la location. Si vous passez par un agent immobilier, celui-ci ne pourra pas vous réclamer plus de 25 % du prix de la location au moment de la réservation. En revanche, si vous passez par un particulier, il n’existe aucune règle. Quoi qu’il en soit, ne versez pas plus de 25 %. Si le propriétaire vous demande un acompte, vous acceptez ipso facto de vous engager de façon ferme et définitive. Vous ne pourrez pas vous désister. Sauf à verser le prix de la location en entier, surtout si le propriétaire ne parvient pas à un locataire de remplacement. En revanche, s’il s’agit d’arrhes, vous ne perdrez, en cas de désistement, que la somme versée au moment de la réservation. Si c’est le propriétaire qui se désiste, il devra vous verser le double des arrhes versées. Arrhes ou acomptes, soyez donc très attentifs, les détails comptent !

Toutes ces précautions prises, il ne vous restera qu’à profiter comme il convient de votre séjour. N’oubliez pas de voir avec votre assureur comment étendre votre contrat personnel à la location que vous avez souscrite et votre tranquillité sera complète. On peut aujourd’hui trouver des locations très loin hors de nos frontières. Des professionnels sérieux sélectionnent des lieux de séjour agréables et très bien équipés, que ce soit pour un couple ou pour toute une bande d’amis. Ils dominent parfaitement leur sujet et vous permettent de vous dégager de formalités souvent fastidieuses et incertaines. La location de villas ou appartements vers des destinations de rêve sont aujourd’hui un secteur à part entière de l’industrie du tourisme international. Une enseigne réputée, un voyagiste sérieux, et vous avez l’assurance du dépaysement. Soyez attentifs aux dates de séjour, ceux qui ont un peu de liberté dans ce domaine peuvent profiter de véritables affaires. Si, à l’inverse, vous êtes dans la position du loueur et non du locataire, les précautions à prendre sont les mêmes que celles du locataire ; A vous de faire naître la confiance en présentant au mieux votre location sans rien dissimuler. Si la tâche vous est fastidieuse, vous pouvez aussi mettre votre bien à louer entre les mains d’un professionnel sérieux qui sélectionnera des candidats à la location offrant les meilleures garanties. Les histoires ne sont pas rares qui racontent l’amitié née entre locataires satisfaits et fidèles et loueurs enchantés de retrouver chaque année les mêmes occupants.

Cet article a été publié dans le Journal du Village des Notaires, Numéro 28.

Par ALP
Partager cet article sur vos réseaux sociaux :