Les notaires publient leur bilan pour l’année 2020.

Le Conseil Supérieur du notariat a publié il y a quelques semaines son rapport d’activité pour l’année 2020. En 8 thématiques, cette production revient sur les principaux faits d’armes de la profession de notaires durant cette année si particulière. Nous avons lu le rapport et nous vous en proposons quelques informations clés.

« Un ouragan dans nos vies privées et professionnelles. » C’est ainsi que David Ambrosiano décrit la crise que l’on a connu en 2020 et qui a tout chamboulé. Si les mesures prises au niveau national ont été brusques, la capacité d’adaptation des notaires est à souligner selon leur patron, et a été applaudi par les Français qui les ont davantage consultés : « 50% des notaires estiment que la crise a eu un impact sensible sur la nature de leur activité. »

Le président du CSN souligne le fait que les notaires ont contribué à la vie économique du pays avec 829,5 milliards d’euros de capitaux traités dans leurs offices dont plus de 30 milliards en collecte d’impôts et taxes pour le compte de l’Etat et ont réalisé un chiffre d’affaires de 8,4 milliards d’euros.

Selon une enquête menée par le CSN en février 2021, 50,2 % des offices ont déclaré avoir eu une activité supplémentaire liée à la crise. Un pourcentage qui monte à 62,1 % dans les of ces individuels implantés en milieu rural, et qui est de 42,9 % pour les of ces situés dans les grands agglomérations, comptant plus de 3 associés et 20 collaborateurs. Plus de 3/4 des offices estiment par ailleurs cette augmentation de rendez-vous entre + 10 % et + 20 %.

Du côté des actes à distance, preuves que le notariat est en pointe dans la dématérialisation et la digitalisation de ses activités, 3,65 millions d’entre eux ont été signés sur une tablette et/ou à distance.

Tout au long de l’année, les études se sont adaptées et ont nettement augmenté leurs capacités et équipements pour pouvoir assurer les services à leurs clients. De moins de 1 000 en janvier, le nombre de sessions mensuelles de visioconférences est passé à 40 000 en décembre. Pour arriver à ces chiffres, le rapport indique que 3 531 offices sont équipés en salle de visioconférence ; il existe 5 628 points de service de visioconférence, salle ou logiciel ; et 1 641 logiciels ont été installés en novembre et décembre 2020.

L’immobilier a également bien fait parler de lui pendant cette année. Les nombreuses notes de conjoncture publiées en 2020 et début 2021 ont conclu à une année remarquable considérant le contexte, avec une belle résilience du marché. A la fin décembre 2020, les notaires estiment le nombre de transactions pour le neuf et l’ancien à 1 474 930 ventes. Ils ont réalisé 1 024 000 actes de vente de logements anciens.

La solidarité faisant partie des valeurs du notariat, et parce que les déplacements du public n’étaient plus possible dans les études, la profession a mis en place pendant le premier confinement l’opération « 3620 dîtes notaires ». Celle-ci a mobilisé 1 625 notaires lesquels ont offert plus de 6 400 consultations téléphoniques du 1er au 10 avril puis du 27 au 30 avril.

Le rapport complet est à retrouver ici.

Par Simon Brenot
pour la Rédaction du Village des notaires

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :