Les notaires au cœur de la médiation...

La médiation est de plus en plus tendance. Pour Christian Lefebvre, vice-président du Conseil supérieur du notariat, elle fait aujourd’hui partie de « l’ADN de la profession ». La création du Centre de médiation des notaires de Paris est venue grossir le trait de cette appétence pour ce mode de résolution des conflits.

Extrait de l’interview des Affiches Parisiennes (à consulter dans son intégralité ici) :

A.-P. : Pourquoi s’adresser à un notaire pour la médiation ?

Christian Lefebvre : Les notaires font de la médiation en permanence. Nous ne sommes pas des hommes de conflit, mais des hommes de rapprochement. Quand nous travaillons pour nos clients, c’est pour qu’une opération aboutisse conformément au droit à un résultat souhaité par les parties. Nous passons beaucoup de temps à faire en sorte que leurs avis, leurs consentements, se rapprochent dans le cadre de l’opération qui nous est confiée. C’est un peu notre ADN. Les notaires font de la médiation sans le savoir tout au long de leur exercice professionnel. Ils bénéficient par leur formation d’un certain nombre de «  qualités  » : ils sont obsédés par le secret professionnel – tout ce qui se passe en médiation est totalement confidentiel, même dans la médiation judiciaire – et sont habitués à se former en permanence. Il existe actuellement des centres de médiation notariale qui se créent un peu partout en France, fondés sur une formation tout à fait spécifique et approfondie. On ne s’improvise pas médiateur…

J’ai recueilli des dizaines de témoignages qui indiquent que cette formation à la médiation permet au notaire en exercice de pratiquer différemment. Elle change sa manière d’être, de faire, et même les relations avec ses clients.

A lire ici.

Auteur : Jean-Paul VIART, photo Affiches Parisiennes.

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :