Le marché immobilier à Paris et en Ile de France à fin novembre 2013

Nous pouvons observer au cours de la période de septembre à novembre 2013 une progression des ventes et une baisse des prix toujours modérée.

Sur le nombre de ventes de logements anciens.

35 570 : c’est le nombre de logements anciens qui ont été vendus au cours de la période de septembre à novembre 2013. Ce nombre des ventes représente une hausse de 21% par rapport à la même période en 2012 et de 6% par rapport à 2011.
Cette embellie bénéficie aussi bien au marché des appartements anciens (+ 21% par rapport à 2012) qu’à celui des maisons anciennes (+22%). Cette croissance des ventes concerne tous les départements d’Ile de France.

Cette amélioration du volume des ventes au second semestre 2013 a permis de combler le déficit d’activité du premier semestre. Ainsi, les ventes de logements anciens en Ile de France sur les 11 premiers mois de l’année 2013 sont supérieures de 2% à celles enregistrées de janvier à novembre 2012.

Sur le prix de vente des logements anciens.

En un an, les prix des logements anciens se sont repliés de 1,5% en Ile de France. Cette baisse, plus sensible pour les appartements (-1,6%) que pour les maisons (-1,3%) est assez homogène sur l’ensemble du territoire francilien (de -1,3% à Paris à -1,9% dans l’Essonne).

Cette tendance semble s’être un peu accentuée au cours de la période de septembre à novembre 2013 puisque les prix ont subi une baisse de 1,1% en Ile de France.

A Paris, le prix au mètre carré des appartements anciens s’établit à 8 200 euros à fin novembre, ce qui représente une baisse de 1,1% sur 3 mois et de 1,3% sur un an.

Les indicateurs avancés des Notaires de Paris anticipent dans la capitale une très légère remontée des prix au printemps 2014 de quelques dizaines d’euros par mètre carré. En revanche, la baisse des prix des maisons anciennes en grande couronne devrait se poursuivre dans les prochains mois.

Rédaction du Village des notaires
Partager cet article sur vos réseaux sociaux :