Le "Pay What You Want" pour les professions du droit : Une étude de notaire s’y met aussi

L’Office National de Baillargues se lance à son tour dans une démarche de consultation juridique en ligne sur le principe du "Pay What You Want".

L’étude de notaires est la première à se lancer dans sa profession après l’initiative d’un avocat.

Le principe est que le client indique ce qu’il estime être le juste prix d’une consultation, ici par internet, ou ce qu’il souhaite et peux en tous cas payer.

C’est donc parfois un peu "payez ce que vous pensez que ça vaut", parfois "payez ce que vous pouvez"...

Pour l’ONB, au lieu que ce soit le notaire qui évalue le montant des honoraires afférents à une question juridique, c’est le client qui, en transmettant sa question et après avoir rempli un formulaire , indique un montant d’honoraires hors taxes (voir ici).

Si la question juridique relève de sa compétence, le notaire accepte et indique le délai de réponse.

Dès réception du règlement, par virement ou par chèque, le notaire rédige sa consultation et la remet au client dans le délai qu’il a fixé, avec la facture acquittée correspondante.

C’est donc une consultation juridique en ligne uniquement, qui concerne avant tout des questions juridiques (par exemple liées aux successions), et non des actes faits sur place bien entendu.

L’ONB a toujours voulu développer son activité internet et son site est très riche. Ils nous indiquent "vouloir aujourd’hui dynamiser l’image de la profession et de l’étude, en développant l’activité internet, en élargissant le cercle de la clientèle".

De fait, cette étude est sur ce sujet innovante, étant sans doute la première à oser cette démarche.

Quel est le premier retour d’expérience ?

"Plusieurs questions arrivent chaque jour déjà (après 4 semaines de mise en ligne), plutôt des gens éloignés de l’étude, qui cherchent un conseil. La moitié environ débouchent effectivement sur des consultations payantes en ligne."

Une expérience que nous suivrons bien entendu.

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :