La meilleure ou la pire des pubs pour les notaires ?

Vous pouvez voir du 20 septembre au 20 octobre 2010 la campagne du Conseil Supérieur du Notariat ; "le rap de Justin Conseil". Un clip vidéo mettant en scène de façon humoristique un notaire, Justin Conseil, mais aussi tout un site très travaillé...

Cette campagne est soit bonne soit très mauvaise... selon que le commentateur (il n’en manque pas ces dernières heures) connaît ou méconnaît les spécificités des métiers du droit et plus généralement les enjeux des acteurs du Droit, au-delà du seul marketing.

Ce qui est certain, c’est que la campagne est très travaillée, le site également...

Il y a tout d’abord un clip très humoristique, mais qui ne doit rien au hasard, travaillant tout en finesse l’image du notaire.

Ici, le personnage est rassurant et surfe sur l’actualité :

"J’ai pas l’look d’un trader,
Encore moins d’un dealer,
Moi ma priorité,
C’est ta sécurité."

Le métier est valorisé, en même temps que les images sont au contraire vieillotes :

"Je suis notaire,
Un métier d’enfer
Je suis notaire,
Jm’occupe de tes affaires..."

... Où comment montrer finement que malgré l’image que l’on a parfois des notaires, la réalité est tout autre, rassurante, efficace... Plutôt que de tenter de modifier en profondeur l’image de la profession, le CSN a choisi l’humour, l’autodérision... et le public ne manquera pas de penser que ces notaires, finalement, ils sont sympas avec un tel humour, et que les images d’Epinal véhiculées par le clip montrent évidemment que les notaires sont tout autre... et proche de nous.

Mais la campagne n’a pas qu’un but d’image, il s’agit - comme pour les autres métiers du droit - de rappeler les rôles des notaires :

"Tu supportes plus 
Ton p’tit job à la con,
T’en as plus qu’assez 
D’bosser pour pas un rond,
Tu rêves de monter, 
Ta propre société,
Mais les formalités,
C’est pas ta tasse de thé…
T’as trimé des années
Pour t’faire un peu d’blé,
T’aimerais bien en faire don 
A tes futurs rejetons,
Appelle-moi, pour les droits de succession,
J’sais y faire, j’suis notaire…"

Au passage, on n’oublie pas de "tacler" les avocats :

"J’ai peut-être pas la tchach’
Des mecs en robe longue, 
Mais mes conseils sont fiables, 
Je suis incontestable."

Fiabilité, fiabilité, fiabilité... Le CSN a choisit de marteler ce message, qui évidemment raisonne très fort avec l’actualité de ces derniers mois : crise, traders, manipulations bancaires, doutes sur les politiques... Sur qui peut-on compter ?

"...Mais mes conseils sont fiables, 
Je suis incontestable...
(...)
J’sais y faire, j’suis notaire…
(...)
J’peux t’aider, j’suis notaire…"


Méthode Coué peut-être, mais sur un excellent tempo dans l’actualité... D’ailleurs cela illustre la signature du CSN : "Sûrement et pour longtemps".

Et pour finir on joue sur le sentiment d’incertitude, les peurs... Peut être la seule fausse note, du rap car un peu "trop gros", ou en tous cas pas étayé par un argument (à part de penser aux divers scandales politiques, vous pensez à quoi vous ?) :

" Un jour tu pourrais bien 
Tomber sur un escroc 
Qui voudra t’arnaquer, 
Fouiner dans tes dossiers
Alors, un conseil mon frère :
Assure tes arrières ! 
J’peux t’aider, j’suis notaire…"

Le clip est diffusé sur de très nombreux sites, et est assisté d’un site complet, complétant bien l’ambiance humouristique : http://www.justinconseil.fr/.

Voici le clip :

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :