Jean-François Humbert, nouveau président de la chambre des notaires de Paris

Parcours professionnel

Jean-François HUMBERT a été élu Président de la Chambre interdépartementale des Notaires de Paris le 27 mai 2008.

Jean-François HUMBERT est né le 21 septembre 1957 à Reims (Marne). Il est marié et père de 4 enfants.
Il est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et docteur en droit.

Il a été nommé en 1989 notaire à Paris où il exerce dans le XVIIIe arrondissement dans la SCP LE ROSSIGNOL, HUMBERT et CORNELOUP.

Maître HUMBERT a exercé plusieurs missions professionnelles importantes, comme membre de la Chambre de Paris entre 1997 et 2000, puis comme Vice-Président du Conseil Supérieur du Notariat de 2002 à 2004, et comme Président de l’Institut d’Etudes Juridiques du Conseil Supérieur du Notariat (2004-2006). Il a notamment, à ce titre, participé à la mise au point des réformes du droit de la famille décidées par les pouvoirs publics entre 2002 et 2007.

Maître Jean-François HUMBERT a été élu Premier Vice-Président de la Chambre des Notaires de Paris en mai 2006 et vient d’accéder pour deux ans à la présidence de cette Chambre.

Projet 2008-2010

Sa volonté est d’abord de suivre, en liaison avec le Conseil Supérieur du Notariat, les évolutions qui pourraient, au cours des prochains mois, concerner le statut du notariat, tant dans le cadre de la politique d’ouverture maîtrisée de la profession souhaitée par les pouvoirs publics à la suite du rapport ATTALI que dans le cadre des décisions qui pourraient être prises par les institutions de l’Union Européenne.

Son objectif sera également de veiller au développement des activités du notariat parisien, afin que celui-ci conforte sa place et son influence dans le monde juridique.

Tout sera fait pour faciliter l’accueil de nouveaux notaires, qui proviendront d’horizons les plus diversifiés possibles (un partenariat a été, par exemple, conclu avec l’Université de Paris-Dauphine pour élargir à de nouvelles compétences le choix des futurs notaires).

Un projet de nouveau Centre de Formation Notariale à Paris est actuellement en voie de définition avec les instances de la Ville. Il devrait être un des principaux supports de la politique d’ouverture de la profession.

Au-delà de son secteur de prédilection que constituent le droit de la famille, celui du patrimoine et celui de la transmission de l’immobilier, le notariat parisien va en effet être appelé au cours des prochaines années à connaître une diversification de ses champs d’intervention de manière à saisir les opportunités de la société de l’immatériel et de la mondialisation des échanges comme l’internationalisation de la circulation des hommes et des biens.

Le notariat doit, à cet égard, devenir une profession européenne. La circulation de l’acte authentique dans l’Union, enjeu de la prochaine présidence française du Conseil, va apporter une contribution majeure à la construction de l’espace juridique européen.

Le notariat se doit, en conclusion, d’adapter à la société et à l’économie du XXIe siècle les outils de sécurité juridique, de prévention des litiges et d’administration de la preuve qu’il a su si bien déployer au cours des siècles passés.

La Chambre des Notaires de Paris

Organisme aux interventions très diversifiées, notamment dans les domaines de la formation, de l’action internationale et des technologies, gestionnaire d’une base immobilière pour l’Ile-de-France qui constitue depuis longtemps une référence en matière d’information immobilière, et qui va accentuer son développement pour répondre aux nouveaux besoins des pouvoirs publics et de nos concitoyens en matière d’information sur le logement, la Chambre des Notaires de Paris constitue l’ordre professionnel et la chambre de discipline de la première Compagnie de Notaires de France qui compte, aujourd’hui, 575 notaires et dont le chiffre d’affaires s’est élevé en 2007 à 1 milliard d’euros.

Composée de près de 90 collaborateurs, elle a mis en place une démarche de développement de la qualité qui devrait se conclure à la fin de l’année par une certification ISO, et qui est la traduction d’une volonté de modernisation et d’adaptation de ses structures comme de ses missions au service d’une communauté notariale en fort accroissement : les effectifs de notaires devraient passer bientôt à 750, et le nombre de collaborateurs s’est accru de plus de 20 % au cours des dernières années avec, aujourd’hui, 5 300 salariés.

Source : Communiqué de presse de la Chambre des Notaires de Paris du 27 mai 2008

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :