Financement participatif : il séduit de plus en plus.

L’association Financement Participatif France a annoncé le 23 février 2021 la publication du baromètre du crowdfunding édition 2021 [1], revenant sur les performances du crowdfunding en 2020. Et les chiffres sont très bons.

Pour rappel, le terme « crowdfunding » désigne un outil de financement alternatif qui ne passe pas par les circuits et outils traditionnels, notamment bancaires, mais fait appel à des ressources financières auprès des internautes afin de financer un projet, qui peut être de nature très diverse (culturel, artistique, entrepreneurial, etc.). [2]

Les chiffres clés à retenir :

  • La barre symbolique du milliard d’euros a été franchie avec 1,02 milliards récoltés. Cela montre une progression de 62 % par rapport à l’année 2019.
  • L’étude montre un pic de don en 2020 passant de 80 millions environ en 2019 à 218,5 millions en 2020. Le don moyen augmente passant de 93 € en 2019 à 249 € en 2020. Le secteur ayant le plus bénéficié de cette augmentation en 2020 est celui de l’humanitaire et de la solidarité au sein du secteur social.

  • Les prêts et obligations au sein des plateformes de financement participatif ont augmentés en 2020 pour atteindre les 741 millions d’euros contre 508 en 2019. Le secteur le plus représenté est celui de l’immobilier avec 555 millions d’euros soit 75 % de la collecte de financement participatif par prêt.

Plus globalement, et comme l’indique l’association Financement Participatif France, « ce baromètre se fait l’écho de la vitalité et de la diversité des modes d’intervention du financement participatif » [3], avec entre autres moteurs notables la multiplication des campagnes de dons en raison de la crise Covid-19.

Retrouvez plus d’éléments dans l’étude complète ici.

Simon Brenot
Rédaction du Village des Notaires

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :