[(oogle DFP pour 2 pubs]

Entretien avec la Fondation Abbé Pierre.

Créée en 1987 par l’emblématique abbé dont elle porte le nom, la Fondation Abbé Pierre agit pour permettre à toutes personnes défavorisées d’accéder à un logement décent et une vie digne.

Depuis 30 ans, la Fondation Abbé Pierre, a eu a coeur de continuer l’oeuvre de son fondateur. Jean-Marie VIEUX, responsable des relations legs donations assurance-vie a accepté de répondre à nos questions pour nous présenter plus en détail l’action de la fondation.

Comment définir l’action et l’esprit de la Fondation Abbé Pierre en quelques mots ?

Le complément de la Fondation Abbé Pierre est pour le logement des défavorisés.

Pour l’abbé Pierre, un toit était indispensable et un droit fondamental. Fidèle à l’homme et à son engagement, la fondatIon interpelle, finance et réhabilite des logements (+ 1 000/an) et accompagne les habitants.


Quelles sont les missions et actions concrètes menées par la Fondation en France ?

  • Interpellation : publication annuelle du rapport mal- logement (22ème en février 2018) ; nationale, cette publication se décline aussi sur les territoires.
  • Sensibilisation du grand public : campagne de presse, intervention sur festival d’été auprès des jeunes.
  • Réhabilitation : production de logement très social par le financement de plus de 900 projets par an.
  • 40 pensions de famille soutenues et accompagnées labellisées Fondation Abbé Pierre.
  • 36 boutiques solidarités (accueil de jour des personnes sans abri).
  • Lutte contre habitat-indigne (programme Sos-taudis).
  • Conseil et accompagnement pour limiter les expulsions.


La Fondation est également présente à l’étranger, de quelle façon ?

L’intervention de la Fondation Abbé Pierre à l’étranger se fait à partir de demandes liées au logement, dans les programmes de post-urgences notamment.

Haïti, Burkina-Faso, Vietnam, Sri-Lanka, mais aussi Roumanie ou Kosovo ont été bénéficiaires de programme de logements ou de relogement, suite notamment aux catastrophes naturelles.



Par quel moyens les particuliers ou les entreprises peuvent-ils concrètement soutenir vos actions ?

Les particuliers font des dons réguliers répondant aux appels de la fondation.
Certains nous « couchent sur leur testament », nous faisant ainsi bénéficier de tout ou partie de leur patrimoine. D’autres encore souscrivent une assurance-vie au bénéfice de la fondation.

Les entreprises accompagnent la Fondation Abbé Pierre depuis de nombreuses années, en relation avec notre objet social (Nexity, Eiffage, EDF). D’autres selon les projets présentés par la fondation, d’autres encore, à l’occasion d’événements les concernant versent tout ou partie des produits à la fondation.


Quels liens entretenez-vous avec Emmaüs France, mouvement avec lequel vous partagez le même fondateur ?

La Fondation Abbé Pierre est la dernière-née du mouvement Emmaüs auquel elle appartient.

Les conseils d’administration s’interpénètrent par des représentations statutaires.
Les actions différentes sont complémentaires : la fondation œuvre dans l’habitat, les communautés Emmaüs dans leur équipement.

Au niveau du terrain, la fondation a un représentant dans chaque région Emmaüs.

A l’international, la Fondation Abbé Pierre intervient avec Emmaüs International, également membre d’Emmaüs.

On prête au Général de Gaulle ce mot en accueillant l’abbé Pierre : « bonjour monsieur l’abbé, comment allez-vous, vous et votre multi-nationale ? »


Aujourd’hui, plus de 10 ans après la mort de l’Abbé Pierre, quel regard porterait-il, à votre avis, sur notre société ?

Sans risquer de parler à sa place, il est légitime de penser que son indignation serait intacte devant les inégalités qui croissent, malgré le travail de la Fondation Abbé Pierre et de toutes les associations intervenant dans le domaine de la précarité et contre l’injustice sous toutes les latitudes.


Pour en savoir plus sur la Fondation Abbé Pierre : www.fondation-abbe-pierre.fr

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :