[(oogle DFP pour 2 pubs]

[En Direct du Congrès des Notaires] Rencontre avec la Fondation Santé Service

La Fondation Santé Service vous donne rendez-vous au Congrès des Notaires à Cannes. Retrouvez-la au stand B8 pour faire connaissance avec le phoque Paro.

Catherine Guatterie, Directeur Général Adjoint, Corinne Petibon, chargée des oeuvres sociales et Nadine Haas, chargée de mission, ont répondu à nos questions.

En cinq mots ou expressions clés, comment pourriez-vous définir les missions et l’action de la Fondation Santé Service ?
Soin à domicile
Hospitalisation / établissement de santé à domicile
Qualité de vie à domicile
Patients
Solidarité

Quelles sont vos actions principales ?
En ce moment notre action s’axe sur trois projets principaux : acheter Paro, financer des séances d’art-thérapie à domicile et poursuivre le développement de la télémédecine.

Paro est un phoque émotionnel interactif. Nous souhaitons en acquérir deux pour pouvoir les mettre à disposition au domicile de personnes âgées en perte d’autonomie. Paro permet d’améliorer la qualité de vie des patients parce qu’il est un moyen de créer de la communication et de l’interaction sociale grâce à son côté très interactif (il réagit aux caresses en remuant doucement et en émettant de petits bruits). Il agit également sur les troubles du comportement, ce qui fait de lui un outil à part entière des traitements non-médicamenteux pour les personnes atteintes de troubles du comportement ou de la communication (Alzheimer et troubles apparentés) par exemple.

L’art-thérapie à domicile permet elle aussi d’améliorer la qualité de vie des patients en leur donnant un nouveau moyen de s’exprimer, de créer. Nous avions jusqu’à présent une art-thérapeute qui est aujourd’hui à la retraite et faute de moyens financiers, nous n’avons pas encore pu la remplacer. L’art est un moyen important d’expression, il permet aux patients d’extérioriser des histoires, des peurs sur lesquelles ils ne parviennent pas toujours à mettre de mots. Avec l’aide d’un art-thérapeute, ils parviennent à s’exprimer autrement. Cela leur procure un apaisement, un moyen de sortir de leur quotidien de malades à la maison.

La télémédecine permet de développer le suivi médical à distance depuis une tablette et des objets connectés. Nous avions pu à partir de 2012 et pendant 5 ans, lancer ce projet grâce à un financement de l’Agence régionale de santé. Nous souhaiterions aujourd’hui poursuivre ce projet qui permet de réaliser des téléconsultations, des télé expertises et de la télé surveillance.

Qu’est-ce qui fait la spécificité de la Fondation Santé Service ?
Nous sommes les seuls à contribuer financièrement à l’amélioration de la qualité de vie des personnes hospitalisées à domicile. Nous oeuvrons en effet pour le maintien à domicile des tous les patients (des femmes enceintes aux bébés et jusqu’aux personnes âgées). Notre objectif est de raccourcir le temps d’hospitalisation d’une part et de faciliter la vie quotidienne des patients recevant des soins ou étant hospitalisés à domicile.

Cette aide à la vie quotidienne se traduit aussi bien par de l’aide aux aidants que par la prise en charge de certaines tâches (faire des courses, s’occuper des papiers, gérer l’administratif, etc…). Cette aide peut aussi être purement financière, parce qu’il est prouvé que les patients atteints de maladies de longue durée ont tendance en général à souffrir en plus de pertes de revenus (perte de travail, arrêt maladie longue durée, séparation), nous sommes aussi là pour les aider à payer leurs factures de besoins primaires (électricité, loyer, courses, etc…) afin que cette précarité ne devienne pas dramatique.

Pourquoi est-ce important pour vous de participer au Congrès des notaires ?
La Fondation peut financer ses actions et ses projets grâce aux donations et aux legs, donc évidemment les notaires ont un rôle important à jouer. De plus le Congrès est pour nous l’occasion de rendre plus concrètes nos actions. Par exemple après avoir câliné Paro quelques minutes, ils comprennent mieux à quel point il peut avoir un impact positif sur les patients. Ils seront alors plus en mesure d’informer leurs clients par la suite.

Avez-vous un souvenir marquant d’un Congrès en particulier ?
Oui, à Nantes en 2016, nous avions été invités à participer à un colloque sur le thème des curatelles puis Olivier Chomono (juriste), l’auteur de La Tutelle pour les Nuls, étaient venus dédicacer leur livre sur notre stand. Cela avait été un moment de partage et d’échange riche.

Un autre moment fort pour nous remonte à notre toute première participation au Congrès des Notaires. Nous avions alors gagné le 2ème prix lors du déjeuner des associations, ce qui nous avait donné plus de visibilité, notamment auprès des autres associations et fondations, avec lesquelles nous avons au fil des ans développé un vrai réseau d’échange.

Pour en savoir plus sur la Fondation Santé Service : www.fondation-santeservice.fr

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :