[Direct depuis #CongresNotaires] 4 questions à la Fondation HEC

Mickaël Boussuge et Marianne Duval de la Fondation HEC vous attendent sur le stand 41 du Congrès des Notaires.

Définissez l’action de la Fondation HEC en 5 mots.
Égalité des chances, entrepreneuriat, digital, impact social et excellence académique.

Qu’est-ce qui différencie la Fondation HEC des autres fondations de grandes écoles ?
Contrairement à la plupart des fondations d’écoles ou d’universités, la Fondation HEC n’est pas exclusivement tournée vers les projets de notre école. Nous menons également des actions dans les lycées et dans les classes préparatoires pour pouvoir agir en amont des problèmes d’une part et soutenir l’excellence le plus tôt possible, où qu’elle se trouve.

Quelles relations entretenez-vous avec les notaires ?
Tout d’abord la Fondation HEC peut recevoir des legs et libéralités, notre rôle est donc de présenter notre fondation aux notaires ayant des clients souhaitant faire un don ou un legs pour l’enseignement supérieur.
D’autre part, HEC a conçu, avec le Conseil Supérieur du Notariat, une formation sur-mesure à destination des notaires. Il s’agit d’une formation en management, en gestion d’entreprise et en conduite du changement.

Que préférez-vous pendant le Congrès des Notaires ?
Ces “bonnes” rencontres avec les notaires. C’est-à-dire ceux avec lesquels nous pouvons échanger, parler de notre projet. Nous sommes passionnés par ce que nous faisons, pouvoir le partager avec les notaires et les autres est ce que nous préférons.

Pour en savoir plus sur la Fondation HEC : www.fondationhec.fr

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :