Cybersécurité : le Journal du Village des Notaires vous donne les clés pour gérer au mieux le risque numérique.

Les pratiques cyber malveillantes sont désormais courantes, et peuvent mettre à mal la réputation du professionnel et mettre en péril la survie des études. Sans compter les menaces pesant sur les données personnelles…Comme « la cybersécurité doit être l’affaire de tous » [1] La Rédaction du Journal du Village des Notaires s’est donc mobilisée dans son numéro de mars-avril spécial « Cybersécurité des offices et gestion de risques » pour vous aider à gérer ce risque numérique.

L’une des particularités du notariat est de s’être très rapidement emparé des outils digitaux et des process dématérialisés. Forte d’une transition numérique amorcée depuis au moins une vingtaine d’année, la profession a réussi son virage numérique et continue d’avancer en la matière. Elle veille scrupuleusement à un développement éthique du numérique, en protégeant les droits, les données et, plus largement, les intérêts de ses clients.

Le Conseil Supérieur du Notariat a néanmoins récemment attiré l’attention des professionnels en raison d’une recrudescence des tentatives de fraudes, d’usurpation d’identité et de défigurations de sites internet visant spécifiquement les notaires. L’occasion, pour la Rédaction du Journal du Village des notaires, de s’interroger sur l’exposition des notaires au risque cyber. Aude Dorange vous propose un article sur-mesure : Les offices notariaux sont-ils exposés au risque cyber ?, JVN 86, p.6

Malheureusement, la probabilité de se faire attaquer et pirater est tellement élevée que la question n’est plus seulement d’organiser la défense, mais également de minimiser l’impact d’un piratage réussi. Pour cela, il faut réagir vite et de la bonne manière. Jordan Belgrave vous donne des clés pour appréhender les différentes dynamiques : Développer sa résilience face aux crises cyber, JVN 86, p.10

De la même manière, pour gérer au mieux ce piratage, l’idéal est d’avoir préparé un plan d’action, la communication faisant partie intégrante de la gestion de crise. Quels sont les enjeux et les dynamiques d’une communication de crise cyber ? La Rédaction du Journal s’est entretenue avec Emmanuelle Hervé, experte de la gestion de crise et de la communication de crise, afin qu’elle vous livre quelques conseils. Les voici : Cyberattaque : faut-il dire ou ne pas dire ?, JVN 86, p.28.

Engagées dans la lutte, les associations sont de solides et précieux alliés. Elles jouent un rôle majeur dans la lutte contre la cybercriminalité et la plupart a inscrit l’échange d’informations, le partage d’expériences et la mutualisation des ressources et des compétences parmi ses objectifs. Une lutte efficace passe notamment en amont par l’intégration de notions de cybersécurité aux formations au numérique dispensées en France afin de favoriser une coopération avec les experts et d’accentuer la vigilance. Apprenez-en plus sur cet engagement associatif avec l’article d’Alain Baudin, Les associations en armes de guerre contre la cybercriminalité ?, JVN 86, p.16

En supplément, nous vous proposons ci-dessous une synthèse des bonnes pratiques d’hygiène numérique à adopter.

Rédaction du Village des Notaires


Notes

[1Edito Journal du Village des Notaires n°86, Cédric Blanchet : « La cybersécurité doit être l’affaire de tous », p.3

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :