AAH : ils ont osé !

Ils ont osé !

Au mois de mai dernier, la Fédération des APAJH avait déclaré qu’il serait indécent, honteux de toucher à l’Allocation Adulte Handicapé.

Cet après-midi, à l’Assemblée nationale, le ministre du budget a malheureusement confirmé nos craintes.

Aujourd’hui, l’AAH à taux plein, est nettement inférieure au seuil de pauvreté.
Dans notre République, en 2010, être en situation de handicap, c’est en plus être comdamné à la pauvreté ! Dans sa campagne pour accéder à la Présidence de la République, le candidat aujourd’hui Président de la République s’était engagé à augmenter l’AAH de 25 pour cent sur son mandat soit cinq ans. La pure arithmétique aurait pu nous faire penser à 5 pour cent par an.

Ce ne fut pas le cas !

Pire, aujourd’hui le ministre du budget propose nettement moins et en plus de répartir ces 25 pour cent promis, non pas sur le mandat, mais sur six ans, au-delà du mandat du Président de la République ! Quel respect de l’engagement républicain !

Quel mépris pour les plus vulnérables et pauvres d’entre nous !

Nos décideurs savent-ils ce qu’est vivre avec l’Allocation Adulte Handicapé ?
Ce sont les personnes en situation de handicap qui doivent payer la crise ? Tendre la main et perdre toute dignité pour vivre ?...

Ce qui est en train de s’organiser n’est pas républicain, n’est pas solidaire.

Quand nous voyons ces orientations des pouvoirs publics, nous avons mal à la République.

Jean-Louis GARCIA

Président de la Fédération des APAJH

Source : communiqué de presse de la fédération des APAJH du 6 juillet 2010

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :