13 juin 2009, un secours des plus grands aux plus faibles : un remède à la crise, Marc Le Nezet, Vice-Président de l’E.E.C.D.M

Le samedi 13 Juin 2009, Madame Anh Dao TRAXEL, fille adoptive de Monsieur et Madame CHIRAC, recevait la Légion d’Honneur des mains du Général de Corps d’Armés Jean COMBETTE, ce sous un éloge rendu par Monsieur Robert HOSSEIN. Monsieur Nicolas SARKOZY, notre Président de la République, a lui-même motivé sa décision en ces termes : « pour votre dévouement au service de la France ». Le site www.eedcm.com répond lui-même à toute question, ce sans qu’il subsiste la moindre inconnue sur le fonctionnement de l’Etoile Européenne du Dévouement Civil et Militaire et sur ses actions.

Mais pourquoi Anh Dao réussit-elle à être si populaire ? Est-ce parce que le pays est en crise ? Est-ce parce que notre nation compte parait-il un bénévole sur deux français, et qu’alors de nombreuses âmes généreuses souhaitent s’impliquer à aider, comme elle le dit « les plus démunis, ceux dont la peine et la souffrance font partie du quotidien » ?

Notre économie et les lois qui la composent, son fonctionnement, les systèmes traditionnels de communication usés d’avoir fait trop de démagogie, les économies s’écroulant dans un contexte où les systèmes bancaires indiquent leurs failles exploitées par l’homme, provoquant la chute en cascade des industries Européennes et Mondiales, la paix dans le Monde qui, instable, permet à la pauvreté de prendre racine… Toutes ses causes réunies représentent un ensemble à combler par le dévouement aux autres, l’entraide et la Paix.Comment nous relèverons nous de la crise actuelle ? Comment les Français et plus généralement les hommes reprendront-ils confiance en l’avenir ?

Anh Dao récolte de l’argent, puis elle le redistribue. Elle travaille en semaine, puis part sur les routes le week-end, lorsqu’elle ne prend pas l’avion pour des causes à défendre vers des destinations lointaines. Elle le fait en y consacrant aussi pour partie son argent personnel. Elle n’a pas recours aux aides de l’état, ou à des subventions (c’est au contraire son Association qui en aide d’autres sans ressources ou perdants leurs aides durant cette crise). Elle expose ses bilans en public. En bref, elle constitue un mystère de réussite désintéressée dans notre monde affairiste.

Elle vient en aide aux personnes âgées et aux enfants. Elle aide des orphelins et la santé. Elle permet de récupérer des matériels médicaux et vient promouvoir à sa remise à l’hôpital de KENITRA au Maroc, parraine l’idée de coordination médicale d’un projet immobilier, aide les services de recherche d’un institut Belge de recherche en oncologie pédiatrique. Elle est la marraine de la célèbre caravane du TAFILALET, dirigée depuis 12 ans par son Président, ancien Juge à la Cour Suprême de justice du MAROC (parrainée par sa Majesté le Roi du MAROC Mohamed VI). Elle signe même une convention d’entraide entre les deux pays, rendant ainsi possible sans en demander la gloire le projet Présidentiel actuel de réaliser un pont d’Union et de paix entre l’EUROPE et les Pays de la Méditerranée.

Chacun a reconnu ou reconnaîtra, à titre personnel ou dans son entourage proche, l’isolement, la vieillesse, le besoin ou la pauvreté, la fin, la maladie ou la mort, le besoin d’un secours ou l’envie d’aider les autres, l’attachement à l’homme comme à notre Planète. Elle permet donc à chacun de la rejoindre pour une raison qui lui est propre. Pourtant, outre ses dons aux autres, elle décerne des médailles. Elle le fait à ceux qui ont réalisé de grandes choses, présentent un parcours sans recherche mercantile, de l’Amiral LAGANNE, Président de la fameuse SNSM, le 13 Juin,, à Madame Dupont, qui a soutenue les personnes malades ou âgées et dont personne ne se fait l’écho de ses exploits, en passant par Monsieur Franc DUBOSC, qui a déclaré accepter d’être parrain de son Association. Un don lui sera sous peu proposé à remettre aux associations susnommées.

Notre pays est riche de ses bénévoles. L’EEDCM, comme d’autres associations partout en France, est porteuse d’ESPOIR. MAIS pour Anh Dao TRAXEL, c’est dans l’ACTION et non le rêve qu’il importe de se battre.
Anh Dao TRAXEL cherche encore les soutiens de tous ceux qui peuvent de près ou de loin aider des causes directes ou transitives. Elle est forte d’idées novatrices, dont celle d’aider des personnes morales à soutenir des causes ayant un lien avec leur objet social. Il est dit que l’idée de la taxe TOBIN refait surface ? Anh Dao et ses membres n’ont pas discuté du fondement de celle-ci, ils l’ont mise en application depuis cette année.

Gageons que 2010 permettra de constater la même progression que celle colossale enregistrée par l’EEDCM entre 2008 et 2009 malgré la crise. Et longue vie à ceux qui viennent en aide à ceux dont la peine et la souffrance font hélas partie du quotidien.

Cet article a été publié dans la Revue des Notaires n°48

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :